Comité Départemental du Gers de Basket-Ball
Après l'attente, les préparations, c'était enfin le grand jour, lundi 22 avril.
Le Trophée Michel Commères ouvre les festivités, puis la finale masculine, et enfin la finale féminine, précédée d'un show son et lumière.

Retours en brèves, sur LA journée de fête du basket gersois.

La chronique d'Ugo : DEUX TROPHéES, UNE IDENTITé

Il faut parfois peu de mots pour célébrer le mal (pour beaucoup de biens) que se donne une communauté pour sanctifier son activité, son identité. Il faudrait pourtant une Pléiade pour livrer, pour imprimer, ce que furent les versions 2019 des Trophées Georges ESTEVE et Michel COMMERES.

Quand il faut risquer le résumé...
Quand les bénévoles de la commission TGE font du travail de "pros" (précision) avec la ferveur d'artisan(e)s-orfèvres
Quand la foule gagne la "coupe du monde à gaver" les tribunes une journée durant
Quand le TGE et le TMC génèrent l'inter-générationnel
Quand les spéculations (de victoires, de défaites des un(e)s et des autres) ne calculent finalement qu'un intérêt : celui du Gers-Basket
Quand planent les souvenirs de Georges et Michel "défenseurs-attaquants" d'un certain basket et d'un basket qui rend, par ses propres moyens, certains ses lendemains
Quand le TGE et le TMC 2019 feront date dans notre mémoire
Quand pour l'édition 2020 nous avons hâte.

Jégun triomphe enfin !

Porté par un public incandescent, les jégunois décrochent leur premier Trophée Georges Estève, et leur première Coupe du Gers depuis 1996 (et une victoire face à Sempesserre), grâce à un succès surprise devant l'Avenir Castéra Réjaumont, 65-53.
 
Après une finale perdue face à Courrensan il y a deux ans, voilà enfin les crocos bleus de Jégun sur le toit du Gers. Leur viatique initial de 7 unités -- dû à la division d'écart entre les deux équipes -- est conservé à l'issue du premier quart (19-13), et doublé à la mi-temps (38-24).
En face, la réaction attendue des castérois, déjà finalistes, et déjà battus, l'an passé, ne se matérialisera jamais au tableau d'affichage, et les pensionnaires de Prénationale de s'incliner devant ceux de Régionale 2.
 
Dans les tribunes archi-combles des arènes de Valence, les aficionados jégunois exultent.
Florian Delpech à la plaquette.

Eauze au bout du suspense !

L'entame est élusate. 8-0 en deux minutes. Puis 10-0. Le réveil vicois est fulgurant : 12-13 à la fin de la première période. On n'attendait pas moins de ce choc, de ce derby de l'ouest du département, tant est la rivalité qui existe entre l'UAV et le BEC.
 
La dernière (et seule) finale des vicoises ? Face à Eauze en 2012.
Les tombeuses des élusates l'an passé ? Les filles de Vic.
 
Dans les tribunes des arènes, d'un côté les tangos, de l'autre les jaunes et rouges, les supporters venus en nombre se font entendre. Sur le terrain, la bataille est intense, le chassé-croisé quasi-permanent. Les deux équipes se tiennent, se valent.
 
Quelques secondes à jouer, et un triple de Vic donne aux filles de Clément Vitrou, vainqueur de la finale masculine avec Jégun quelques minutes auparavant, un avantage que beaucoup pensent définitif, dans une rencontre où chaque point vaut cher, très cher. Huit secondes et quelques poussières à jouer, et tir primé élusate fait chavirer les supporters, entre espoir et détresse, entre tension et exultation, et le sort de cette rencontre des plus indécises.
 
La dernière possession vicoise ne donnera rien, et Ludovic Touja et le BEC ramènent le Trophée "à la maison" pour la cinquième fois en neuf saisons, au désespoir des tangos, qui auront tout donné, sur le terrain comme dans les gradins.

Trophées Michel Commères

En fil rouge de la journée, le Trophée Michel Commères.
Huit qualifiés et huit qualifiées qui en décousait dans cette épreuve individuelle basée sur un parcours technique évaluant les fondamentaux du basket.
 
Au palmarès de l'édition 2019, pour les poussins, c'est Emmanuel Clet de Castéra qui a dominé la compétition, devant Nino Dussert de Jégun et Antoine Dulong de Gimont.
Chez les filles, Lilou Léglise d'Eauze l'a emporté, devant Kloé Schlicklin du VCGB et Laure Toussaint d'Auch.
 
Félicitations à toutes ces jeunes pousses du basket gersois.

Photos et Vidéos

A retrouver sur la page facebook du CD32 : première et deuxième partie.
 
Et sur la page facebook de Sébastien Clavaud : Finale garçons, Show d'avant match, Finale filles et Remise des trophées.