Comité Départemental du Gers de Basket-Ball

L’instantané le plus long, au pays des gascons

Une saison figée : plongée gersoise dans un exercice inachevé.
 
 

Épisode 8 : USBL, ACR2, SAJ2
(Régionale 3 masculine, poule A)

Trois équipes gersoises au plus bas étage des championnats régionaux masculins,  dans une poule dominée par les équipes 2 (8 sur 13, en sus d'une équipe 3) aux deux extrémités du classement.
L'équipe fanion, et unique équipe séniors, de l'USBL, et les réserves castéroises et jégunoises.
 
Les deux premières nommées se trouvaient à l'interruption des rencontres bien calées en milieu de classement, trop loin (trois points derrière la deuxième place, qualificative pour la finale d'accession) pour espérer l'accession à l'échelon supérieur, et, malgré les sept rencontres encore à disputer, vraisemblablement déjà assurés de ne pas descendre.
 
Les promus lislois -- dont les équipes de jeunes évoluent avec celles de la Haute-Garonne -- retrouvaient le niveau régional. Sixièmes, ils ont fait bonne figure, en dépit d'un forfait à Lourdes, premier de la classe, juste avant la trêve hivernale. On notera notamment une victoire face au TBC 2, troisième, d'un petit point, ainsi qu'un court succès, là aussi à domicile, face à l'ACR.

Classement 19/20

Septièmes, avec le même nombre de points, les réservistes de l'ACR ont été quasi-intraitables à domicile (2 défaites), infligeant notamment aux leaders leur unique défaite de la saison.
 
C'est un peu plus bas dans le classement, dixièmes et en position de barragistes, que l'on retrouve des jégunois déjà en difficulté, et repêchés, la saison dernière. La première des rencontres suspendues, chez la réserve de l'OTB, rélégable et à égalité de points, s'annonçait cruciale.