Comité Départemental du Gers de Basket-Ball

L’instantané le plus long, au pays des gascons

Une saison figée : plongée gersoise dans un exercice inachevé.
 


Episode 7 : ABC, RSP, ESG2, JAC, BCL, ACR
(Régionale 2 féminine, poule B)

Comme précédemment évoqué, ce fut une saison particulière en Régionale 2 Féminine... bis repetita à la reprise ?
 
A fortiori dans la poule B, réduite à 9 équipes dès le début du championnat, avec le forfait général avant même la première journée des ariégeoises de Lézat.
 
Seulement neuf équipes donc, et un petit air de championnat du Gers, puisque six (6 !) de nos clubs y étaient représentés... à titre de comparaison, c'est deux de plus qu'en Pré-Région et autant qu'en Départementale 2 !
 
Avec trois équipes toulousaines pour compléter le plateau, la JAC était la moins bien lottie au niveau des déplacements, mais peu d'équipes avaient de quoi se plaindre.
A l'instar de la poule A, il y eut trois championnats en un : à commencer par la lutte pour la première place et une place en Prénationale... un duel entre les auscitaines et les réservistes du Cugnaux, avec une seul revers de chaque côté.
 
La défection de Lézat et la présence d'une équipe exempte par journée faussent quelque peu le classement : les filles de la préfecture sont en tête, mais uniquement parce qu'elles ont joué une rencontre de plus que des hautes-garonnaises longtemps invaincues mais surprises, chez elles, par la réserve de Colomiers début février.
 
Le match aller, à Auch, avait vu le succès des visiteuses, 62-73. Les joueuses de l'ABC, candidates déclarées à l'accession au niveau supérieur, avaient toutes les cartes en main, mais la partie était encore loin d'être gagnée  : sans compter sur un nouveau revers inattendu des cugnalaises, une victoire chez leurs rivales était indispensable, et c'est sans parler de la réception de Colomiers 2 (+4 à l'aller) ou le déplacement à Puycasquier (+3 à domicile).
C'est juste en dessous, en compagnie des équipes 2 de Colomiers et Gimont que l'on retrouve les puycasquiéroises. Un deuxième groupe de trois équipes, chacune à 4 défaites, qui n'avait déjà, à quatre, ou cinq, journées de la fin plus rien à jouer : trop justes pour la montée, suffisamment éloignées du bas de tableau pour ne plus craindre la relégation.
 
Un petit derby ESG 2 - RSP aurait valu le détour, et les puycasquiéroises s'étaient qualifiées pour la finale du TGE aux dépens de Jégun ; côté gimontois, un éventuel rôle de faiseur de rois, avec la réception de Cugnaux.
La lutte pour le maintien, ou ce qui devait l'être, pour finir : Condom, l'Astro, L'Isle-Jourdain et Castéra-Réjaumont, quatre équipes pour trois descentes, neuf victoires cumulées, dont quatre pour les toulousaines à la fin de championnat assez démentielle : 4 des 5 premières à affronter lors des 5 dernières journées !
 
Ceci dit, avec une victoire de moins et un match de moins à jouer, pas facile d'imaginer la JAC les doubler sur le gong en jouant trois des quatre premières... même si elles disposaient du point-average particulier.
 
Tout en bas, saison ô combien galères pour les promues lisloises (de PRF) et les filles de Réjaumont : pas facile quand on monte de Pré-Région ou qu'on jouait le maintien en Régionale 3 de se retrouver face à des équipes venant de Prénationale !
 
Une petite victoire de chaque côté, face à Condom pour l'ACR, face à l'ACR pour le BCL.

Classement 19/20